Acteur majeur de l'industrie du surf, Rip Curl Europe mène depuis plusieurs années une politique écologique, baptisée « Rip Curl Planet », concernant les différentes facettes de son activité : produits, consommations, événements et formation interne. En 2006, dans le cadre de cette démarche, Rip Curl lance en partenariat avec le WWF, le projet « Coral Guard » pour soutenir les actions du WWF sur les récifs coralliens et la création d'Aires Marines Protégées sur le Pacifique Sud et l'Océan Indien.

Des films pour sensibiliser les jeunes
Elise Guarrigue, l'une des meilleures surfeuses Rip Curl du moment, a rejoint les équipes du WWF en Nouvelle Calédonie pour tourner un premier documentaire dans la région sauvage du Diahot qui abrite d'importants récifs coralliens. Cette expédition scientifique avait pour objectif de réaliser un inventaire faune/flore, en vue de faire classer la zone « Aire Marine Protégée ». Prélèvements de coraux, échanges avec les tribus kanaks et vagues feront l'objet de ce reportage. Pendant ces trois premières années de partenariat, avec l'appui du WWF, Rip Curl produira toute une série de documentaires sur le projet « Coral Guard », alliant surf et sensibilisation, destinés à la télévision, la presse écrite et Internet.

Eco-conception
Avec le WWF, Rip Curl renforce sa démarche de progrès : de la conception des produits à l'optimisation des transports et des emballages en passant par l'évolution des process de production. Dès cet été, deux modèles de tee-shirts en coton biologique seront vendus au profit du WWF. La ligne complète « Coral Guard » arrivera en 2008 ainsi que des jeans 100% coton biologique et des boardshorts 100% plastique recyclé. Les éco-produits représenteront 10% de la collection en 2008 et un effort particulier sera fait sur les tee-shirts avec 20% de la production en coton biologique. Au-delà du surfwear, Rip Curl travaille sur le recyclage de son produit historique, la combinaison iso thermique en néoprène.

Des évènements éco-citoyens
Rip Curl propose le calendrier le plus important de «Surf & Music Festivals» en Europe, qui inclut un volet important de sensibilisation à l'environnement. Pour les éditions 2007, Rip Curl a élaboré avec le WWF un cahier des charges pour réduire l'impact de ces évènements : recyclage, achats éco responsables, restauration issue de l'agriculture biologique, élimination du plastique jetable, toilettes sèches, impressions sur papier recyclé ou certifié FSC* (label garantissant une gestion des forêts respectueuse de l'homme et de la nature), compensation partielle des émissions de CO2. Le WWF sera présent sur le Rip Curl Pro et le Girls Tour pour sensibiliser les jeunes à la protection de la planète.

* Forest Stewardship Council (Conseil de bonne gestion forestière)

action Rip Curl



Pour en savoir plus sur les missions du WWF cliquer ici

 
Le contexte

• 60% des récifs coralliens mondiaux sont menacés.
• Les Aires Marines Protégées représentent seulement 2% des océans.
• La France avec 10% des récifs coralliens du monde, bénéficie d'un trésor de biodiversité inestimable mais aussi d'une lourde responsabilité.
• Les récifs coralliens assurent de nombreuses fonctions essentielles à l'homme : ils protègent les côtes des tempêtes et cyclones; ils fournissent nourriture et emplois avec la pêche; ils permettent de développer le tourisme, source très importante de devises, qui constitue l'un des enjeux majeurs de développement économique pour la plupart des DOM-TOM...

Le WWF en action


Le WWF soutient et participe à de nombreux projets de protection des récifs coralliens : de la création d'Aires Marines Protégées à la lutte contre la pollution hydrocarbure en passant par la mise en place de pratiques touristiques respectueuses de cet écosystème vital pour les états riverains.


Plus d’informations :
Eric DARGENT : Responsable Environnement
edargent@
ripcurl-europe.com


Partenaire depuis 2006



















 

© 2005 WWF, All rights reserved